Critique : Macarons Pierre Hermé, dont le « jardin marin »

Bonjour,

Ahh, cela faisait longtemps que je n’avais apposé mes lèvres sur ces douceurs… mais ce fut un vrai régal de pouvoir à nouveau déguster ces gourmandises.

Globalement comme toujours chez Pierre Hermé les macarons sont gourmands, de belle taille, beaux et pleins de parfums originaux. Les associations de saveurs sont assez étonnantes. Parfois sur le papier cela semble même bien curieux, comme par example le macaron « jardin marin : thé vert, girolle, citron« .

L’exception a un prix, 1,95€ le macaron…

 

Macaron huile d’olive mandarine :

En plus d’être joli, ce macaron présente une belle odeur.

Critique : Macarons Pierre Hermé, dont le  IMG_0193-300x179 dans Pâtisseries

Les coques sont fondantes et fragiles, elles viennent s’harmoniser avec la texture de la ganache. Cette dernière en quantité généreuse comporte une compotée de mandarine en son centre. La mandarine apporte du parfum et de l’acidité appréciable, donnant une certaine hauteur à ce macaron en venant trancher la douceur,  l’amertume et la rondeur de l’huile d’olive.

Les plus

  • jolies coques colorées
  • acidité de la mandarine
  • compotée de mandarine

Les moins

  • ganache très beurrée qui peut être un peu écoeurante

Note gustative : 8/10

Rapport qualité/prix : 8/10

 

Macaron ispahan :

Très beau macaron, caractérisé par une application de poudre de paillettes rose-violacée sur ses coques apportant un aspect brillant du plus bel effet. Il sent bon la rose.

IMG_0194-300x273 dans Pierre Hermé IMG_0195-300x216

Au centre de la ganache se trouve une framboise déshydratée, aplatie, qui vient donner du contraste avec une texture un peu plus ferme. Les notes de rose sont un peu au dessus des parfums de létchis et de framboises mais le mélange reste tout de même excellent.

Les plus

  • jolies coques colorées et poudrées
  • beau contraste de texture
  • surprise de la framboise sèche en position centrale de la ganache

Les moins

  • framboise un peu trop sèche

Note gustative 8,5/10

Rapport qualité/prix : 8,5/10

 

Macaron à la rose :

Très jolie couleur rose.

IMG_0191-300x229

Les coques sont fondantes légèrement craquantes sur l’extérieur.

Belle ganache très beurrée, de texture douce et soyeuse. Très rond en bouche avec de délicates saveurs de rose.

Les plus

  • belle saveur ronde de la rose
  • texture soyeuse de la ganache

Les moins

  • …?…

Note gustative 9,5/10

Rapport qualité/prix : 9/10

 

Macaron « jardin marin » :

Composé de thé vert, de citron et de girolle, d’emblée ce macaron questionne! Alors : mélange inhabituel, véritable révolution ou bien poudre aux yeux pour dire d’épater les petits copains en faisant dans l’originalité ?

La couleur est assez réussi, inspirée du champignon.

IMG_0198-296x300 IMG_0197-300x281

A la dégustation, les coques sont très fondantes, molles et fragiles. C’est d’abord le citron avec sa note acide qui vient caresser les papilles, puis le thé vert et ensuite la girolle. Cette dernière n’est pas très intense niveau parfum mais elle vient soutenir l’ensemble en donnant de la charpente. Le mélange est réussi, il séduit par les saveurs originales qui s’harmonisent bien et par la succession des saveurs qui apparaissent en bouche.

Les plus

  • jolies coques colorées au couleurs de la girolle
  • charpente de textures
  • association original

Les moins

  • coques trop molles

Note gustative : 8/10

Rapport qualité/prix : 8/10

 

Voilà, à bientôt pour de nouvelles dégustations !!!

 

Critique : Macarons Jean-Paul Hévin

Bonjour,

Adepte des macarons j’ai pu tester ceux de Jean-Paul Hévin la semaine dernière. Je les ai acheté au galeries lafayette gourmet, boulevard Haussmann.

Jean-Paul Hévin choisit avec beaucoup de soin ses matières premières pour la fabrication du chocolat. Lauréat du premier Prix International de la Chocolaterie en 1983 et consacré Meilleur Ouvrier de France en 1986 (section pâtisserie-confiserie), il ne cesse de « retravailler » la matière-chocolat, pour en faire ce produit délicat, exceptionnel, que l’on viendra chercher tel un joyau dans ses trois boutiques parisiennes.

Comptoirs sobres, nets et contemporains, bois sombre et chaleureux, mobilier et vitrines design, on retrouve dans les trois boutiques Jean-Paul Hévin ce goût de la modernité et de la perfection, allié à un climat d’élégance et de confort, qui estampille la griffe JPH.

Les macarons que j’ai dégusté sont : figu’in, caramel’in, frambrois’in, pomme caramel. Leur prix est de 1,6€ pièce soit moins cher que ceux de ladurée et de pierre hermé, respectivement à 1,7€ et 1,95€.

Globalement ils sont gourmands, de belle taille avec un quantité de ganache appréciable. Les coques sont croquantes sans être sèches avec un goût d’amande prononcé. Et ce qui ne gâche rien, il sont beaux !

Macaron frambois’in :

Critique : Macarons Jean-Paul Hévin  dans Jean-Paul Hévin IMG_0166-300x178      IMG_0167-300x156 dans Macarons

Le macaron se compose de deux coques de couleurs différentes du plus bel effet. Une couche de compotée de framboise entre la ganache chocolat et la coque du macaron. Le contraste de texture est appréciable. L’équilibre entre chocolat et framboise est bon. L’acidité de la framboise s’accorde très bien avec l’amertume du chocolat.

Note gustative : 9/10

 

Macaron caramel’in :

IMG_0168-300x254 dans Pâtisseries     IMG_0169-300x141

Belle texture de coque, craquante à l’extérieure et moelleuse à l’intérieur. L’originalité vient du fait qu’on découvre par surprise un peu de caramel liquide emprisoné dans la ganache, qui vient couler dans la bouche et qui apporte encore plus de parfum de caramel, puissant avec une très belle longueur en bouche.

Note gustative : 9,5/10

 

Macaron pomme caramel :

IMG_0174-263x300 IMG_0175-217x300

Les accords entre pomme et caramel se neutralisent un peu, dommage que la pomme ne soit pas un peu plus acide afin de donner du relief à la ganache de ce macaron. Le macaron est bon mais moins exceptionnel que les autres!

Note gustative : 7/10

 

Macaron figu’in :

IMG_0172-211x300 IMG_0173-300x178

Jolie coque bicolore, ganache en bonne quantité. La pulpe de figue est retrouvée dans la ganache et se fait sentir sous les dents. C’est très agréable d’avoir à la fois le parfum mais aussi la consistance de la pulpe de la figue. Beau mariage de la figue et du chocolat. La figue vient « élevé » le chocolat qui est amer et auquel est vient donné un côté sucré.

Note gustative : 8,5/10

 

Globalement belle découverte que furent ces macarons, j’y retournerai à coup sûr !

Rapport qualité/prix global : 8/10

 

 

Critique : Macaron pistache de la grande épicerie de Paris

Bonjour,

A Paris nombre de magasins, nombre de pâtissiers, de chocolatiers, de restaurants… Quel bonheur ! Quelle profusion !

Lors de mon dernier weekend parisien, j’ai goûté une grande variété de macarons, mon péché mignon… Ce qui me permet de proposer les articles du blog qui vont suivre afin de vous faire partager mes impressions.

Voici tout d’abord le macaron pistache individuel, dégusté, dans le corner pâtisserie de la grande épicerie de Paris. Celle-ci se trouve à côté du Bon Marché, rue de sèvres dans le 7 ème arrondissement, et regorge de produits luxueux et très fins. Après plusieurs passages chez eux j’avais envie de tester leurs macarons, c’est maintenant chose faite!

Voici le macaron en question :

Critique : Macaron pistache de la grande épicerie de Paris dans Grande épicerie de Paris IMG_0143-1024x831

IMG_0144-300x183 dans Macarons

Pour 3,4€ le macaron individuel a une taille raisonnable. Deux belles coques vert amande, une ganache en belle quantité à la couleur jaune. A l’odeur la pistache se montre discrète.

Les coques sont croquantes mais un peu sèches à l’extérieur, néanmoins plus moelleuses à l’intérieur. Leur goût d’amande est prononcé.

La ganache est fraîche, onctueuse, bien beurrée, mais un peu trop ce qui contribue à « absorber » un peu les arômes de pistache.

IMG_0145-300x168 dans Pâtisseries

 

Les plus :

  • contraste de textures agréable entre coque et ganache
  • quantité de ganache généreuse
  • goût prononcé d’amande des coques

 

Les moins :

  • ganache trop beurrée étouffant un peu les aromes de la pistache
  • peu de longueur en bouche
  • coques un peu sèches

 

Note gustative : 7/10

Rapport qualité prix : 6/10

Nouveaux macarons chez Pierre Hermé !

Bonjour,
de passage à Paris, le week end dernier, j’ai pu découvrir, rue Cambon, dans le premier arrondissement, de nouveaux parfums de macarons, dans la boutique de Pierre Hermé. Inutile de présenter ce grand Monsieur, ce virtuose qui sait mettre de l’excitation dans notre bouche et rendre dingues nos papilles, que ce soit avec ses macarons, ses chocolats, ou plus récemment avec ses gaufres…

Grand amateur de ses macarons, notamment, je n’avais pas encore écrit de critique… cela est donc corrigé maintenant.
J’ai eu le plaisir de goûter aux macarons « indulgence » composé de menthe fraîche et petits-pois et au macaron asperge verte et huile de noisette, disponible respectivement depuis le 4 Avril, et le 26 Avril.

Détaillons tout d’abord, le premier, le macaron « indulgence ».
Deux coques vertes d’intensité différente, une ganache de couleur verte claire.

menthe.jpg

L’odeur, légère, aérienne, de menthe, invite à la dégustation d’emblée.
La première bouchée est pleine de surprises et de saveurs. La coque est très légère, fondante, dans la bouche à mesure que l’on mord dedans elle vient fondre sur la ganache qui elle a une texture épaisse, très beurrée. Le mélange de texture est très appréciable. Tout d’abord cette douce saveur de menthe fraîche vient rafraîchir et remplir la bouche, puis quasiment simultanément, le petit pois se « montre », il est légèrement sucré, et sa texture plus ferme vient contraster avec l’ensemble. Un mélange très équilibré que ce soit dans les textures, comme dans les saveurs. Seul petit bémol, en ce qui me concerne, le fait que l’on reste en fin de dégustation avec de fins morceaux de l’enveloppe du petit pois dans la bouche.
La ganache en quantité généreuse, caractéristique de Pierre Hermé, est très appréciable.

Voici des photos détaillées de la ganache, avec sur la deuxième photo, un petit pois inséré dans la ganache.

menthe2.jpg
menthe3.jpg

Les plus :

- macaron équilibré
- rafraîchissant
- des saveurs de menthe fraîche et petits pois qui se marient à la perfection
- gourmand, avec quantité de ganache suffisante

Les moins :

- les petits morceaux d’enveloppe de petit pois qui reste dans la bouche la dégustation terminée

Note gustative 9,5/10
Rapport qualité/prix : 9/10

Passons maintenant à un macaron, encore plus surprenant je trouve : Asperge verte et huile de noisette !
Le voici dans sa belle robe bicolore :

asperge.jpg

Les coques sont fondantes. Une ganache en quantité importante qui présente une belle saveur, ronde, d’huile de noisette au début, avec une texture très douce, beurrée, vient ensuite un délicat parfum d’asperge. J’aurai apprécier que l’asperge prenne un peu plus d’importance dans la composition globale, avec un goût plus prononcé. Dans la ganache sont présentes de fines « lamelles » d’asperges comme on peut le voir sur la photo qui suit :

asperge2.jpg

Les plus :

- macaron équilibré
- très belle saveur de l’huile de noisette
- rondeur en bouche
- gourmand, avec quantité de ganache suffisante

Les moins :

- j’aurai aimé un goût un peu plus prononcé de l’asperge

Note gustative 8,5/10
Rapport qualité/prix : 8/10

Conclusion : Du grand Pierre Hermé concentré dans ces deux macarons. Comme toujours, un mélange de texture très intéressant, une ganache en bonne quantité, parfumée, pour des macarons gourmands, et très originaux. Agoûter de toute urgence ! .

Critique : macaron framboise La Potinière

Bonjour,

en ce début de week end, alors que je me balladais dans la presqu’ile de Lyon, il m’est donné le plaisir de passer devant La Potinière, pâtisserie, chocolaterie, boulangerie, confiserie et salon de thé situé 8 rue jean de Tournes dans le 2ème.

potinirevitrine.jpg
Dans la vitrine, quelques spécialités lyonnaises, tels les cocons et quelques macarons et autres chocolats. En y regardant de plus près, il me semble aperçevoir une rangée de macarons ispahan à l’interieur. Je pousse donc la porte et demande à ce que l’on me serve un « ispahan ». La vendeuse à l’air surprise. Et effectivement, ce macaron n’est pas un ispahan, même si cela y ressemble, il est dénommé macaron framboise à la vanille.

macaronframboiselapotinire.jpg

Ce macaron ressemble bien à l’ispahan, crée par Pierre Hermé, mais on note qu’il n’y a pas de pétale de rose sur le dessus. Cette différence est la première visible, ainsi que le fait que le macaron soit à la framboise et non à la rose.
Ce gâteau fait environ 5cm de diamètre soit nettement plus petit que la spécialité de Hermé et il est vendu 3,2€.

Il est composé de deux coques à la framboise, de framboises, et d’un fourrage à la crême à la vanille dans laquelle est placée une framboise entière. Une demi framboise vient surmonter le tout, avec un petit morceau de feuille d’or qui apporte une touche raffinée à l’ensemble.

Au delà de la phase de contemplation, j’ai rapidement eu envie de le goûter, je vous donne maintenant mon impression.

Les coques sont délicatement parfumées à la framboises et conservent un goût profond d’amande. Leur texture plutôt molles, épaisses et peu fondantes. Les framboises sont bonnes, juteuses et leur acidité vient contrebalancer le côté un peu écoeurant de la crème à la vanille. L’association est donc plutôt plaisante tant en terme de saveur que de textures.

La demi framboise posée sur le dessus du macaron est légèrement sèche, il me semble qu’il aurait été plus judicieux de la laisser entière.

Une photo après la première bouchée, découvrant le fourrage :

macaronframboiselapotiniregros.jpg

Conclusion : un beau macaron à la framboise, qui ressemble visuellement à l’ispahan de Hermé. De belles saveurs et une acidité appréciable apporté par le jus des framboises. Une expérience à renouveller!

Les plus :

  • beau macaron
  • saveurs et textures qui se marient assez bien

Les moins :

  • crème vanille un peu « lourde »

Note gustative : 7/10

Rapport qualité/prix : 7/10

12345


patisserie marocaine |
Aux Gourmandises de LiLi |
Une Dukanette nommée Nanou ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Animatrice Guy Demarle, fle...
| vinbio au vin naturel
| Mon envie, mon défi c'est l...